27 Mar 2012

Split between two homes—the sad story of the student living abroad

Things change.

That's what happens when you move abroad. You change. People you used to know change. Your family and friends change. Your home changes. Habits change. So when you go back to the before-world, everything is very strange.

This is a feeling that a student living abroad has to learn to live with, because it's very much part of the experience. It's not specific to studying abroad, of course; it's just what happens when you leave home to study or work, wherever you go, whether it's abroad or not. But as a student living abroad (let's call it SLA), you might be one of those "leaves and comes back over and over again" types of person: you're living close to uni during term, then going home, then going back to uni, then going home, etc.

I think it makes it different, but I might be wrong. As a SLA, you're forever split between two homes—possibly more if you move from halls to a house share or flat share like it's going to be my case soon. It's not a clean cut. Bits of you stay at past-home because you're never sure when it's acceptable to call the new country "home." If it ever is.

So things from past-home will start to change. And I think that's when your previous home will start to become a little less home and your foreign home become a little bit more homey. Just a little, though; my home in France will always be home to me, even if I definitely move to the UK. Home is where the heart is, and although bits of my heart have been taken up by the UK, a lot of it still belongs to my family and friends at home.

Still... Things change. What had been my seat at the table for the past three or four years has become my brother's since I'd last been home. Being in my own room gives me massive allergies. The announcements they do in the underground for each station, I used to know them all by heart, they've changed now.

It's just... very new. And different. Just gotta get used to it, I suppose.

***

Les choses changent.

Voilà ce qui se passe quand on déménage à l'étranger. Tu changes. Les gens que tu connaissais changent. Ta famille et tes amis changent. Ta maison change. Les habitudes changent. Après ça, revenir au monde d'avant est très étrange.

C'est un sentiment que tout étudiant vivant à l'étranger doit apprendre à vivre avec, parce qu'il fait partie intégrante de l'expérience. Ce n'est évidemment pas spécifique au cas des études à l'étranger ; c'est simplement ce qu'il se passe lorsqu'on quitte la maison pour étudier ou travailler, quelque soit l'endroit où on va, que ce soit à l'étranger ou non. C'est jusque qu'en tant qu'EVALE (étudient vivant à l'étranger en plus court—les acronymes ont un statut particulier dans ma famille), il se peut que tu te retrouves dans le cas du "s'en va et revient et s'en va et revient etc" : tu vis près de la fac pendant le trimestre, uis tu rentres à la maison, et tu repars, et tu rentres à nouveau, etc.

J'ai l'impression que ça rend le sentiment différent dans le cas de l'EVALE, mais je peux me tromper. En tant qu'EVALE, tu es partagé pour toujours entre deux maisons—peut-être même plus dans le cas d'un déménagement d'une résidence universitaire à une coloc comme cela va être mon cas sous peu. Ce n'est pas une séparation propre. Des petits morceaux de nous restent à la maison-d'avant parce qu'on ne sait pas quel est le moment où il devient acceptable d'appeler le nouveau pays sa "maison." S'il y en a un.

Alors des choses de la maison d'avant vont commencer à changer. Et je pense que c'est là que ton ancienne maison deviendra un peu moins ta maison et que l'autre maison le deviendra un peu plus. Seulement un peu ; ma maison en France restera toujours ma maison, même si je déménage un jour définitivement en Grande-Bretagne. Où se trouve le coeur, là est la maison, et même si des parties de mon coeur ont été appropriées par la Grande-Bretagne, une grande partie est toujours dévouée à ma famille et mes amis en France.

Néanmoins... Les choses changent. La place qui a été la mienne durant les trois ou quatre dernières années est devenue celle de mon frère depuis la dernière fois que j'étais à la maison. Etre dans ma propre chambre me donne de très fortes allergies. Les annonces à chaque station de métro, que je connaissais par coeur, ont changé.

C'est juste... très nouveau. Et différent. Il faut juste s'y habituer, je suppose.



Train rides this year/Voyages en train cette année : 7.
Last TV show episode watched/Dernier épisode de série regardé : Doctor Who S06E09

No comments:

Post a comment