10 Sep 2012

Things that Surprised me About New York City

This trip was my first time in New York, and also my first trip to the USA altogether. I had seen the border from Niagara Falls, but I had never set foot on American ground. So everything was a discovery. I only knew tidbits about the city, things I saw, read and heard in movies and books.

Ok, right, and MOST OF ALL in Gossip Girl. 

But the girls in Gossip Girl are all Upper East Siders and it sure feels like none of them's ever been lower than Central Park South. 

So they were things I didn't expect.

*
C'était la première fois que j'allais à New York, mais également la première fois que j'allais aux Etats-Unis tout court. J'avais vu la frontière depuis les Chutes du Niagara, mais je n'avais jamais posé le pied sur le sol américain. Donc tout était nouveau. Je ne savais que des petits trucs, des choses que j'avais vues, lues et entendues dans des films et autres livres.

Ok, bon, d'accord, et MAJORITAIREMENT dans Gossip Girl.

Mais les filles de Gossip Girl sont toutes des riches de l'Upper East Side et on dirait bien qu'aucune d'elles n'est jamais allée plus loin que Central Park South.

J'ai donc eu beaucoup de surprises.


1. The very head-ache prone subway. Well, first, it's called subway. To me, a subway is a sandwich. But mostly, the stations are all so incredibly hot, as in 35°C with absolutely no air; while the trains are FREEZING cold. You know something's wrong when one step takes you from the Sahara to the North Pole.*

2. Generally, the ever intense and absolutely freezing air conditioning. Trains, shops, restaurants and hotel rooms all have A/C and it's always super cold. And loud. What's so cool about being cold? (Accidental pun.)

3. The cleanliness of the subway. I heard New York was dirty, so this one was a surprise.

4. The horse smell in Central Park. Ey, no one told me about the Central Park zoo. And I didn't expect this many horses trotting around the park. I understand why New Yorkers talk about Central Park as a corner of countryside in the city: it does look and smell like it.

*

1. Le subway donne la migraine. Bon, déjà, le métro s'appelle le subway. Pour moi un subway c'est un sandwich. Mais le vrai problème, c'est que les stations sont toutes incroyablement chaudes, du genre 35°C et pas le moindre souffle d'air ; alors qu'on se les GÈLE dans les wagons. Il y a un problème quand on passe du Sahara au Pôle Nord en l'espace d'un pas.*

2. De façon générale, l'air conditionné toujours très intense et absolument glacial. Le métro, les magasins, les restaurants et les chambres d'hôtel ont toutes l'air conditionné et c'est toujours super froid. Et bruyant. C'est quoi le kif avec le froid ?

3. La propreté du métro. On m'avait dit que New York était sale, donc ça m'a bien surprise.

4. L'odeur de cheval dans Central Park. Eh, personne ne m'a dit qu'il y avait un zoo à Central Park ! Et je ne pensais pas voir autant de chevaux trottant dans le parc. Je comprends maintenant pourquoi les New Yorkais décrivent Central Park comme un bout de campagne dans la ville : ça y ressemble et ça en a l'odeur.


5. People knitting everywhere. Every other time I was in the train, there was someone knitting. Incidentally, the most talented knitter I saw was a man.

6. Posters advertising TV shows. Four out of five posters were advertising new series! Go On (the new Matthew Perry show), Elementary, Revolution and The Voice were everywhere. It was a lot of NBC, actually, with a bit of FOX in the background (Ben and Kate, The Mob Doctor and The Mindy Project.) I know that most shows originate from the US but I didn't expect them to be promoted as much in the streets and train stations, where we'd have food and movies.

7. Finding a supermarket was a struggle! There were delis everywhere, but the only actual supermarket we saw we found on our very last day. Where do New Yorkers buy their stuff?!

8. The apparent Americans patriotism. Flags were flying everywhere, from windows, on top of buildings, and on the front of shops. It's a known fact that Americans are proud to be Americans, but I really admired such dedication even in the streets. One thing's for sure in New York City: you're in the USA! ;)

*

5. Il y avait des gens en train de tricoter partout. Dans le métro, une fois sur deux, il y avait quelqu'un avec son tricot. D'ailleurs, le meilleur tricoteur qu'on a vu était un homme.

6. Des pubs pour des séries. Quatre pubs sur cinq qu'on voyait étaient des pubs pour de nouvelles séries ! On a vu Go On (la nouvelle série avec Matthew Perry, Elementary, Revolution et The Voice partout. C'était beaucoup de NBC en fait, avec quelques shows de la FOX (Ben and Kate, The Mob Doctor et The Mindy Project.) Je sais que la plupart des séries sont d'origine américaine, mais je n'imaginais pas les voir sur tous les murs, là où nous avons de la nourriture et des films.

7. Il faut s'accrocher pour trouver un supermarché ! Il y avait des delis partout (des sortes d'épicerie qui font souvent sandwicherie en même temps), mais on a trouvé un vrai supermarché que le tout dernier jour. Où est-ce que les New Yorkais font leurs courses ?!

8. L'apparent patriotisme américain. Il y avait des drapeaux partout, accrochés aux fenêtres, sur les gratte-ciels, et au devant des magasins. On sait que les américains sont fiers d'être américains, mais j'ai admiré un tel dévouement, même dans les rues. Une chose est sûre à New York : on sait qu'on est aux USA ! ;)

Centre de recrutement de l'armée en plein Times Square! 

* OK this might be a slight exaggeration. / Oui bon j'exagère peut-être un peu.

1 comment:

  1. Love this post. I am a huge fan of NYC - such an inspiring city. It sure does surprise me every time.

    ReplyDelete