12 Sep 2011

How I chose what to study and at which uni, or 'The very very tricky part', part two.

Here, I need to take a moment to thank UCAS. Dear UCAS, you've made my life so much easier. French readers, you need to understand a thing: you know how APB is a website that's about saying where you want to study? Well, UCAS is too. And you know how APB is a total pain in the arse? Well, UCAS isn't. Isn't that just nice?! UCAS is well built, easy to use, all universities can be found on the website, it's nice to look at... I could go on for ages. UCAS is everything APB isn't. That is, among other things, a list of all universities and what courses they offer. It's like freaking Google for British unis!


I used it like I would use Google: I typed in what I was looking for (media degree in London-- not journalism or cinema or what, but media) and looked at universities that matched my research. I ordered prospectuses from all of them (five in total, I think), compared the content of the degrees they had, the location of the campuses, their ranking on the Guardian and Times rankings etc. I considered Oxbridge except that they didn't have a degree corresponding to my expectations, so that was it. I narrowed down the choice to three universities and decided to go and have a look at them. My dad and I went to London, went to an open day, attended campus visits, and I went home knowing which university I wanted to apply to!


But because I'm stupidly stupid and have a tendency to overthink every decision until I got bat-shit crazy, I kept on looking at unis, and found another one that I thought interesting: Goldsmiths. I was lucky enough to have a look at the buildings over the summer when I went to London on holidays. When my last year of high-school started, I had decided that was the place I wanted to go. So I applied. I won't go into details about the process, it's not that interesting. If anyone really wants to know more, leave a comment.


Long two-years two-posts story short, I got in.


***




Je dois maintenant prendre un instant pour remercier UCAS. Cher UCAS, tu as rendu ma vie tellement plus facile. Lecteur français, il faut que tu comprennes quelque chose : tu connais APB (Admissions Post-Bac pour les chanceux qui n'en ont pas connaissance), site où tu indiques tes choix pour tes études sup' ? UCAS, c'est la même chose. Et puis te rappelles-tu, lecteur, à quel point APB est une merde intergalactique qui te prend tout le temps la tête ? Eh bien, ce n'est pas le cas de UCAS. N'est-ce pas fantastique ?! UCAS est un site bien construit, facile à utiliser, où on retrouve toutes les universités, agréable à regarder… Je pourrais continuer pendant des heures. UCAS est tout ce qu'APB n'est pas. Ce qui inclut donc, entre autres, une liste de tous les choix possibles d'études supérieures disponibles en Angleterre, en Ecosse et au Pays de Galles. C'est le Google des universités du Royaume-Uni !!

Je l'ai utilisé comme j'aurais utilisé Google : j'ai tapé ce que je cherchais (une licence en media à Londres-- pas journalisme ou ciné ou autre, mais media) et j'ai regardé les universités qui correspondaient. Je leur ai commandé des prospectus (cinq unis en tout, je crois), j'ai comparé le contenu de leurs cours, le lieu de leurs campus, leur rang sur les classements du Times et du Guardian, etc. J'ai envisagé Oxbridge, sauf qu'ils ne proposaient pas de licence correspondant à ce que je voulais, donc problème réglé. J'ai réduit le choix à trois universités que j'ai décidé d'aller voir. Mon père et moi sommes allés à Londres, on a fait des portes-ouvertes, des visites de campus, et je savais ce que je voulais lorsqu'on est revenu en France !

… Mais puisque je suis désespérément bête et que j'ai tendance à réfléchir et réfléchir à chaque décision que je prends jusqu'à devenir complètement dingue, j'ai continué à chercher des universités. J'en ai même trouvée une autre qui m'intéressait : Goldsmiths. J'ai eu la chance de pouvoir faire un tour sur le campus pendant l'été durant mes vacances à Londres. Lorsque mon année de Term a commencé, je savais que c'était l'endroit où je voulais étudier. J'ai donc postulé. Je ne vais pas entrer dans les détails de la procédure, ce n'est pas très intéressant. Si tu veux vraiment en savoir plus, lecteur, laisse un commentaire.

Bref, pour résumer cette histoire de deux ans et deux posts, ils m'ont acceptée.






Days till London: 10

No comments:

Post a Comment